View the printer-friendly version of this release.
Province of British Columbia
NEWS RELEASE
For Immediate Release
2018PSSG0028-000739
April 26, 2018
Ministry of Public Safety and Solicitor General
B.C. reaches milestone with introduction of provincial cannabis legislation
(disponible en français en bas de page)

VICTORIA – With public health and safety as the top priority, the Province has introduced legislation to provide for legal, controlled access to non-medical cannabis in British Columbia.

“The legislation introduced today provides a sound foundation for the regulation and safe implementation of legalized cannabis in British Columbia,” said Mike Farnworth, Minister of Public Safety and Solicitor General. “This marks a major milestone, and puts our province in position to not only be ready for federal cannabis legalization in late summer, but does so in a way that reflects the Province’s goals for legalized cannabis that prioritize public health and safety, particularly for our children and youth.”

The proposed Cannabis Distribution Act (CDA) will establish the Province’s exclusive jurisdiction over wholesale distribution of cannabis, and provide authority for public retail sales.

The proposed Cannabis Control and Licensing Act (CCLA) establishes provincial control over the sale, supply and possession of non-medical cannabis, and establishes licensing of private cannabis retailers, including registration and training requirements for those who will work in cannabis retail. The act outlines restrictions on the possession, personal cultivation and consumption of cannabis by adults and prohibitions for minors.

In addition, the act includes an extensive compliance and enforcement regime to ensure legalization of non-medical cannabis protects children and youth, prioritizes public health and safety, keeps cannabis out of the hands of criminals and keeps roads safe. A key component of this enforcement regime will be a new community safety unit that will target illegal sellers.

The Province engaged local governments, and Indigenous governments and organizations as part of the development of the CDA and CCLA. Engagement with these governments and organizations is ongoing.

In addition, amendments to the Motor Vehicle Act (MVA) will address drug-affected driving in British Columbia. A first phase of proposed amendments to the MVA will provide police with additional tools to remove drug-affected drivers from the road.

“As I’ve said before, the date set by the federal government for cannabis legalization will just be the beginning. B.C. will monitor implementation and make any necessary adjustments to provincial regulations to ensure our provincial goals are being met,” said Farnworth.

The legislature will now take time to debate and review the proposed pieces of legislation, before they are finalized and passed into law. Provincial implementation timelines are dependent upon the proposed federal legislation receiving royal assent.

In anticipation of federal legalization, the Province will focus on the development of the regulations and supporting policies to prepare for the legalization of non-medical cannabis in British Columbia. Prior to legalization, Government will also launch public awareness and education campaigns related to the health impacts of cannabis use and the risks of drug-affected driving.

Additionally, the Liquor Distribution Branch, B.C.’s wholesale distributor of non-medical cannabis, is expected to open the first government-operated retail store by late summer, and is working to implement an e-commerce solution to offer online sales to the public. The brand identity and logo for BC Cannabis Stores, developed in-house, will be featured on store fronts and within print material. For further details, visit: http://www.bcldbcannabisupdates.com

Until laws change, the use of non-medical cannabis is still illegal in British Columbia.

Quick Facts:

  • The proposed federal Cannabis Act was introduced on April 13, 2017, and is expected to come into force in late summer 2018.
  • The proposed federal Cannabis Act will create a strict legal framework for controlling the production, distribution, sale and possession of non-medical cannabis across Canada.
  • Federal regulation of edible cannabis products is expected to follow within one year.
  • Under the proposed federal act, provinces and territories will regulate distribution and retail of non-medical cannabis, minimum age, public consumption, personal cultivation, possession limits and drug-affected driving in their respective jurisdictions.

Learn More:

To read the proposed legislation, visit: https://www.leg.bc.ca/parliamentary-business/legislation-debates-proceedings/41st-parliament/3rd-session/bills/progress-of-bills

To learn more about B.C.’s legislative process, visit: https://www.crownpub.bc.ca/Product/Details/7665005851_S

To find more detail on B.C.’s non-medical cannabis retail framework, visit: https://www2.gov.bc.ca/assets/gov/employment-business-and-economic-development/business-management/liquor-regulation-licensing/documents/5847_cannabis_privateretailguide_v03.pdf

The draft federal Cannabis Act (Bill C-45) can be found here: http://www.parl.ca/LegisInfo/BillDetails.aspx?billId=8886269

To learn more about the current status of cannabis laws in Canada, and the work being done to legalize and regulate it, visit the Government of Canada’s online resource: www.canada.ca/en/services/policing/justice/legalization-regulation-marijuana.html 

A backgrounder follows.

 
Contact:
 
Ministry of Public Safety and Solicitor General
250 213-3602
 

 
Province of British Columbia
BACKGROUNDER
For Immediate Release
2018PSSG0028-000739
April 26, 2018
Ministry of Public Safety and Solicitor General
British Columbia establishes legislative framework for the legalization of non-medical cannabis
(disponible en français en bas de page)

Provincial legislation and the consequential legislative amendments related to the legalization of non-medial cannabis have been introduced, to ensure a regulatory framework is in place in time for federal legalization of non-medical cannabis. The following regulatory decisions are included in the legislation and amendments:

Cannabis Distribution Act (CDA)

As previously announced, the Province has decided that the Liquor Distribution Branch will be the wholesale distributor of non-medical cannabis in B.C. and will run provincial cannabis retail stores.

The proposed act will establish:

  • A public wholesale distribution monopoly; and
  • Public (government-run) retail sales, both in stores and online.

Cannabis Control and Licensing Act (CCLA)

The proposed act is guided by the Province’s priorities of protecting children and youth, promoting health and safety, keeping the criminal element out of cannabis, keeping B.C. roads safe, and supporting economic development.

The proposed act will:

  • Set 19 as the provincial minimum age to purchase sell or consume cannabis;
  • Allow adults to possess up to 30 grams of cannabis in a public place;
  • Prohibit cannabis smoking and vaping everywhere tobacco smoking and vaping are prohibited, as well as at playgrounds, sports fields, skate parks and other places where children commonly gather;
  • Prohibit the use of cannabis on school properties and in vehicles;
  • Authorize adults to grow up to four cannabis plants per household. However, the plants must not be visible from public spaces off the property, and home cultivation will be banned in homes used as day cares;
  • Establish a cannabis retail licensing regime similar to the current licensing regime for liquor;
  • Provide enforcement authority to deal with illegal sales;
  • Create a number of provincial cannabis offences which may result in a fine ranging from $2,000 to $100,000, imprisonment of three to 12 months, or both; and
  • Where necessary, to comply with charter rights and human rights law, exemptions will be provided to individuals who are federally authorized to purchase, possess and consume medical cannabis.

The CCLA also includes consequential amendments to various statutes, including:

  • Liquor Control and Licensing Act, to ensure administrative consistency between that act and the CCLA;
  • Residential Tenancy Act and Manufactured Home Park Tenancy Act, to prohibit cannabis smoking under existing leases that prohibit smoking tobacco and to prohibit the personal cultivation of cannabis under existing leases, except for federally authorized medical cannabis. For new leases, the existing provisions of each act that allow landlords and tenants to negotiate the terms of leases will apply;
  • Police Act, to set provincial priorities for policing and require municipal police boards to take provincial priorities and the priorities of the municipal council into account as they develop their own priorities;
  • Community Safety Act, to reflect that with legalization cannabis will no longer be a controlled substance under the federal Controlled Drugs and Substances Act;
  • Provincial Sales Tax Act, to add a reference to cannabis in the definition of “small seller” consistent with liquor; and
  • Business Practices and Consumer Protection Act, to recognize that the CCLA is a complete licensing scheme.

Motor Vehicle Act amendments

B.C. will increase training for law enforcement, and will toughen provincial regulations to give police more tools to remove drug-affected drivers from the road and deter drug-affected driving, including:

  • A new 90-day Administrative Driving Prohibition (ADP) for any driver who police reasonably believe operated a motor vehicle while affected by a drug or by a combination of a drug and alcohol, based on analysis of a bodily substance or an evaluation by a specially trained police drug recognition expert (DRE); and,
  • New drivers in the Graduated Licensing Program (GLP) will be subject to a zero-tolerance restriction for the presence of THC (the active ingredient in cannabis).
 
Contact:
 
Ministry of Public Safety and Solicitor General
250 213-3602
 

 
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
2018PSSG0028-000739
26 avril 2018
Ministère de la Sécurité publique et du Solliciteur general
La Colombie-Britannique franchit une étape importante avec le dépôt d’une législation provinciale sur la légalisation du cannabis

VICTORIA – C’est avec en tête la santé et la sécurité du public à titre de priorité absolue que le gouvernement de la province a déposé deux projets de loi qui permettront l’accès légal et contrôlé du cannabis à des fins non médicales en Colombie-Britannique.

« Les projets de loi déposés aujourd’hui jettent des bases solides pour la réglementation et la mise en œuvre sécuritaire de la légalisation du cannabis en Colombie-Britannique, a déclaré Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique et du Solliciteur général. Ils marquent un jalon important et font en sorte que non seulement notre province est prête pour la légalisation du cannabis par le gouvernement fédéral à la fin de l’été, mais que nous pourrons aussi aller de l’avant en respectant les objectifs de la province, pour qui la santé et la sécurité du public demeure une priorité, surtout pour nos enfants et pour nos jeunes. » 

La Cannabis Distribution Act (CDA) proposée établira la juridiction exclusive de la province sur la distribution de gros du cannabis et lui assurera l’autorité nécessaire pour la vente au détail au public. 

La Cannabis Control and Licensing Act (CCLA) proposée établira le contrôle provincial sur la vente, l’approvisionnement et la possession de cannabis à des fins non médicales, régira l’octroi de permis pour les détaillants du secteur privé, notamment en ce qui a trait à leur enregistrement et aux exigences de formation pour les personnes qui travailleront dans le secteur de la vente au détail du cannabis. La loi précise les conditions liées à la possession, à la culture à des fins personnelles et à la consommation de cannabis par des adultes, et les interdictions imposées aux personnes mineures. 

De plus, la loi comprend des mesures complètes de conformité et d’application, lesquelles permettront de s’assurer que les enfants et les jeunes seront protégés à la suite de la légalisation du cannabis à des fins non médicales, que la santé et la sécurité du public demeureront une priorité et que le cannabis demeurera hors de portée des criminels, et que nos routes demeureront sécuritaires. L’une des principales composantes de son régime d’application sera la mise sur pied d’une nouvelle unité de sécurité communautaire qui ciblera les revendeurs illégaux. 

Le gouvernement de la province a mobilisé les administrations municipales ainsi que les gouvernements et les organismes autochtones pour l’élaboration de la CDA et de la CCLA. La participation de ces gouvernements et de ces organismes sera continue tout au cours du processus.  

De plus, des amendements seront apportés à la loi sur les véhicules à moteur, la Motor Vehicle Act (MVA), pour tenir compte de la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue en Colombie-Britannique. Une première phase des amendements proposés à la MVA dotera les forces policières d’outils supplémentaires pour retirer de la circulation les conducteurs dont les facultés seront affaiblies par la drogue.  

« Comme je l’ai déjà dit, la date fixée par le gouvernement fédéral pour la légalisation du cannabis ne sera qu’un début. La Colombie-Britannique surveillera la mise en œuvre et effectuera tous les ajustements nécessaires à la réglementation provinciale pour veiller à ce que les objectifs de la province soient atteints », a poursuivi M. Farnworth.

Les membres de la législature prendront maintenant le temps de débattre et d’examiner les projets de loi proposés avant qu’ils soient finalisés et adoptés. L’échéancier provincial de mise en œuvre est tributaire de l’octroi de la sanction royale à la loi fédérale proposée.    

En prévision de la légalisation par le gouvernement fédéral, la province concentrera ses efforts sur l’élaboration de règlements et de politiques en appui à la préparation de la légalisation du cannabis à des fins non médicales en Colombie-Britannique. Avant la légalisation, le gouvernement lancera aussi des campagnes de sensibilisation et d’information à l’intention du public sur les effets pour la santé de l’utilisation du cannabis et des risques associés à la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue.

On prévoit également que la Liquor Distribution Branch, qui assurera la distribution en gros du cannabis à des fins non médicales en Colombie-Britannique, ouvrira le premier magasin exploité par le gouvernement à la fin de l’été, et elle travaille à l’heure actuelle à la mise en place d’une plateforme de commerce en ligne qui offrira au public la possibilité d’acheter du cannabis à des fins non médicales par Internet. L’identité de marque et le logo des BC Cannabis Stores, qui ont été créés à l’interne, figureront sur la devanture des magasins et dans tout leur matériel imprimé. Pour plus de détails, consultez www.bcldbcannabisupdates.com.

D’ici à ce que les lois soient modifiées, l’utilisation du cannabis à des fins non médicales demeure illégale en Colombie-Britannique.

Quelques faits

  • Le projet de loi fédéral sur la légalisation du cannabis a été déposé le 13 avril 2017 et on prévoit son entrée en vigueur à la fin de l’été 2018. 
  • Le projet de loi fédéral créera un cadre juridique strict pour le contrôle de la production, de la distribution, de la vente et de la possession de cannabis à des fins non médicales dans tout le Canada.
  • La réglementation fédérale visant le cannabis offert sous forme comestible suivra au cours de l’année qui vient. 
  • En vertu du projet de loi fédéral proposé, les provinces et les territoires pourront réglementer, sur leur territoire, la distribution et la vente au détail du cannabis à des fins non médicales, ainsi que l’âge minimum, la consommation en public, la culture à des fins personnelles, les quantités que l’on pourra avoir en sa possession et la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue.

Pour en savoir plus

Pour lire le libellé de la loi proposée consultez www.leg.bc.ca/parliamentary- business/legislation-debates-proceedings/41st-parliament/3rd-session/bills/progress-of-bills

Pour des renseignements sur le processus législatif qui prévaut en Colombie-Britannique, consultez : www.crownpub.bc.ca/Product/Details/7665005851_S

Pour plus de détails sur le cadre entourant la vente de cannabis à des fins non médicales en Colombie-Britannique, consultez www2.gov.bc.ca/assets/gov/employment-business-and-economic- development/business-management/liquor-regulation-licensing/documents/5847_cannabis_privateretailguide_v03.pdf

On peut consulter l’ébauche de projet de loi concernant le cannabis (projet de loi C-45) à www.parl.ca/LegisInfo/BillDetails.aspx?billId=8886269&Language=F

Pour en savoir plus sur l’état actuel des lois sur le cannabis au Canada et sur les travaux réalisés pour sa légalisation et sa réglementation, consultez le site Web du gouvernement du Canada portant sur cette question à www.canada.ca/fr/services/police/justice/legalisation-reglementation-marijuana.html

Un document d’information accompagne le présent communiqué.

 
Renseignements additionnels:
 
Ministry of Public Safety and Solicitor General
250 213-3602
 

 
BACKGROUNDER
Pour diffusion immédiate
2018PSSG0028-000739
26 avril 2018
Ministère de la Sécurité publique et du Solliciteur general
La Colombie-Britannique établit un cadre législatif pour la légalisation du cannabis à des fins non médicales

Un projet de loi provincial et des amendements législatifs ont été déposés afin de s’assurer que la province disposera d’un cadre réglementaire adéquat à temps pour la légalisation par le gouvernement fédéral du cannabis à des fins non médicales. Les lois et amendements proposés contiennent les décisions réglementaires suivantes :

Pour la Cannabis Distribution Act (CDA)

Comme annoncé précédemment, le gouvernement de la province a décidé que la Liquor Distribution Branch agira comme distributeur en gros du cannabis à des fins non médicales en Colombie-Britannique et exploitera les magasins provinciaux qui en vendront. 

Le projet de loi proposé établira :

  • un monopole public de distribution en gros;
  • un réseau public (administré par le gouvernement) pour la vente au détail, dans les magasins et par Internet.

Pour la Cannabis Control and Licensing Act (CCLA)

Le projet de loi proposé est fondé sur les priorités de la province visant la protection des enfants et des jeunes, la promotion de la santé et de la sécurité, l’exclusion de tout élément criminel dans le marché du cannabis, la sauvegarde de la sécurité routière en Colombie-Britannique et le soutien au développement économique. 

Le projet de loi proposé :

  • fixera à 19 ans l’âge minimal dans la province pour acheter ou consommer du cannabis;
  • permettra aux adultes d’avoir en leur possession un maximum de 30 grammes de cannabis dans les lieux publics;
  • interdira de fumer ou de vapoter du cannabis partout où il est interdit de fumer ou de vapoter du tabac, ainsi que dans les terrains de jeu, les terrains de sport, les parcs de planche à roulettes et les autres endroits où des enfants se réunissent habituellement;
  • interdira l’utilisation du cannabis sur les terrains des écoles et dans tout véhicule du réseau scolaire;
  • autorisera les adultes à cultiver jusqu’à quatre plants de cannabis par foyer. Les plants ne devront toutefois pas être visibles à partir d’espaces publics des environs et la culture à domicile sera interdite lorsque la maison est utilisée pour des services de garde d’enfants; 
  • établira un régime de permis pour la vente au détail de cannabis, lequel sera similaire à l’actuel système de permis pour la vente d’alcool;  
  • octroiera les pouvoirs nécessaires pour la prise en charge des cas de vente illégale;
  • créera un certain nombre d’infractions provinciales en matière de cannabis qui pourront entraîner l’imposition d’amendes de 2 000 à 100 000 dollars, de peines d’emprisonnement de 3 à 12 mois, ou les deux;
  • au besoin, en vue de se conformer aux chartes des droits et aux lois sur les droits de la personne, des exemptions seront accordées aux personnes qui sont autorisées par le gouvernement fédéral à acheter du cannabis à des fins médicales, à en avoir en leur possession et à en consommer.   

La CCLA entraînera également diverses modifications à des statuts et règlements. Ainsi :

  • La Liquor Control and Licensing Act sera modifiée pour en assurer la cohérence administrative avec la CCLA.
  • La Residential Tenancy Act and Manufactured Home Park Tenancy Act sera modifiée et interdira de fumer du cannabis lorsque le bail en vigueur interdit l’usage du tabac, et interdira également la culture à des fins personnelles en vertu du bail en vigueur, sauf pour le cannabis à des fins médicales autorisé par le gouvernement fédéral. Pour les nouveaux baux, les dispositions existantes de chacune des lois permettant au propriétaire bailleur et au locataire de négocier les conditions du bail continueront de s’appliquer. 
  • La Police Act sera amendée pour inclure les priorités provinciales en matière policière et que les corps de police municipaux soient dans l’obligation de tenir compte des priorités provinciales et des priorités des conseils municipaux au moment d’élaborer leurs propres priorités.   
  • La Community Safety Act, sera modifiée pour tenir compte qu’avec la légalisation, le cannabis cessera d’être une substance désignée en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances du gouvernement fédéral.    
  • La Provincial Sales Tax Act sera modifiée afin que le cannabis y soit mentionné dans la définition d’un small seller (un petit détaillant) comme c’est le cas pour l’alcool.  
  • La Business Practices and Consumer Protection Act sera modifiée et précisera que la CCLA constitue un système de permis à part entière. 

Amendements à la Motor Vehicle Act  

Le gouvernement de la Colombie-Britannique augmentera la formation pour l’application de la loi et la sévérité de la réglementation provinciale afin que les services de police disposent de plus d’outils pour retirer de la circulation les conducteurs dont les facultés seront affaiblies par la drogue et pour détecter la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue. On établira ainsi :

  • une nouvelle interdiction de conduire pendant 90 jours, la 90-day Administrative Driving Prohibition (ADP), qui sera imposée à tout conducteur pour lequel un policier a toutes les raisons de croire qu’il a pu conduire un véhicule à moteur avec les facultés affaiblies par la drogue ou par une combinaison de drogue et d’alcool à la suite d’une analyse d’une substance corporelle ou d’une évaluation réalisée par un policier spécialement formé et détenant le titre d’expert en reconnaissance de drogues (ERD);
  • une restriction de type « tolérance zéro » pour les nouveaux conducteurs du Graduated Licensing Program (GLP) visant la présence de THC (l’ingrédient actif du cannabis).
Connect with the Province of B.C. at: news.gov.bc.ca/connect